BLOG PERPETRADO POR

FRANCISCO LEQUERICA

17.7.12

Tautologie de la déception



toujours le même aloi
et paf et paf
un brin de parfum triste s’épand
et puis paf et vlan
la loi se fait douce sur mon dos
démangé à coups de laine

cintre après cintre
je pends
aux dépens des antres
où je côtoie les coyotes
et je me peins les autres
sur le front

pourvu qu’on se laisse
que l’espoir disparaisse
la vie est si simple
qu’elle me blesse
de laisse en laisse
pourvu qu’on se lasse

l’emprise est lourde
démagogique
demain j’agis logique
mais sonne le glas
de mes éloges
au ton orgiaque

l’occulte prospère
je feins le rire
et la caresse survient
maniaque
comme une leçon
de cirque grec

et cric et crac
ça chante en chantier
enchanté ça m’échappe
et poing sur point
ça recommence
les idiots sont heureux