BLOG PERPETRADO POR

FRANCISCO LEQUERICA

16.3.13

Lettre à Poètes de Brousse (retrouvée)



Je vois que j'ai parti un style.
J'étais un an en avance.
Félicitations, ç'a l'air pertinent,
comme d'hab’ avec Max.
Espoir de réconciliation.
Trop de choses dans le monde.
Dans la Vie.
Tanné des conflits artistiques.
On a tant d'ennemis communs.
Les coalitions abondent.
Les tables tournent.
Vous pouvez être fiers
Je ne laisse pas tomber l'Histoire.
SVP ne me parlez pas
de maladie mentale.
Je ne fais pas partie
des marchés mondiaux.
Je vais vers ma famille et reviens.
Sous peu.
Ne pourrai donc être là pour Max.
Dites-le lui.
L'espagnol prend le dessus.
J'espère que vous lisez mon blogue
des fois.
Par tendresse et fidélité.
J'ai inventé l'ableptique.
En honneur à Réjean.
Il n'aurait pas aimé notre indifférence.
Oui.
J'ose le nommer.
Car il vit en moi
comme en vous comme en moi.
Ça nous revient de nous pondre.
Vraiment, analysez chaque mot.
Un dernier livre.
Dans un an.
Deux.
Whatever.
J'ai comme une foudre.
Je sais que ça va bien aller.